Ligne du temps

1946

Louis Fortier naît à Québec dans Saint-Sauveur, un quartier ouvrier.

1971

Fortier, peintre autodidacte, s’intéresse à la peinture sous les conseils de Maurice Lebon et Arthur Genest.

1976 – 1979

Saint-Sauveur. Fortier, à travers sa période des « maisons de Saint-Sauveur », réussira à remonter et à démonter le temps pour y jeter un autre coup d’œil.

Côte arbres maison rouge

1979 – 1985

Paysages. Fortier peint les paysages du Québec de Saint-Adolphe à la chute Jean-Larose : montagnes, forêts, lacs, faune, moulins à bois, le Saint-Laurent, la papetière Donohue à Clermont, etc.

Rivière Saint-Adolphe

1980

Saint-Sauveur Abstrait. Fortier explore la peinture abstraite en utilisant ses « cabanes » en référence.

Complexe

Abstraits’ 80. Fortier continue son exploration de la peinture abstraite.

Émergence

Exposition solo Galerie JOSEPH-LÉGARÉ.

1981

Vitrines Saint-Sauveur. Fortier immortalise les vitrines des commerces du quartier Saint-Sauveur.

Lauson

1984

Transformables. Fortier et Irénée Lemieux photocopient une image ou un croquis à quelques cent exemplaires, qu’ils transforment ensuite à l’aide de couleurs.

Napoléon

Abstraits’ 84. Fortier poursuit son exploration de la peinture abstraite.AB84-001_Thumbnail

Exposition de groupe Galerie LA MINERVE.

1987

Vaporisés. Fortier abandonne les pinceaux pour la « bombe aérosol ».

Requiem pour les vivants
Requiem pour les vivants – 1988 Aérosol sur masonite 122cm X 180cm Louis Fortier

Prix de peinture Irénée Lemieux 1988.

1988

Exposition solo « Requiem pour les Vivants » Galerie Anima G.

Requiem pour les Vivants Exposition Anima G 6

1990 – 1994

Époque du groupe de « La Canardière ». Fortier récupère une multitude d’objets domestiques destinés à la poubelle, qu’il transforme ensuite en sculptures ou qu’il intègre dans ses composition picturales.

Galeries de la Canardière 12

1991

Avril – Exposition de groupe « Symposium Canardière » Galeries de la Canardière.

MaiÎlot Fleurie. Fortier initie un mouvement populaire qui mènera à la revitalisation du quartier Saint-Roch, une opération dignité pour les citoyens et les citoyennes. Îlot-fleurie

Septembre – Installation collective « Maison en cadeau ». Fortier emballe une maison délabrée et dangereuse afin de forcer sa démolition.

650-670 Rue St-Vallier Est

Octobre – Exposition de groupe « Jeux Visuels » Galerie du Faubourg.

1992

Novembre – Installation collective « Décor pour le Père Noël » Galeries de la Canardière.

Installations

Décembre – Exposition de groupe et installation « Lumière et Vie » Galeries de la Canardière.

1993

Îlot Fleurie – Symposium de sculpture « Plywood stock ».

1994

Îlot Fleurie – Symposium de sculpture « Émergence I ».

Exposition solo « Super-positions » (acétates) Galerie RIEN JAMAIS NULLE PART.

1994 – 1997

Acétates. Fortier applique des pigments sur des acétates qu’il superpose.Ouverture

1995

« Opération Géant Vert ». Fortier installe un « Géant Vert » sous les bretelles de l’autoroute Dufferin-Montmorency.

Louis Fortier Géant Vert 1995

1996

Îlot Fleurie – Évènement « Land Art » de Bill Vazan.

Dévoilement Prédateur 9 août 1996 Bill Vazan Land Art 4

Îlot Fleurie – Évènement« Sky Art » d’Otto Piene.

îlot Fleurie Otto Piene Ascent Crédit photo Michèle Renaut

1997

Peintures de Pâques. Fortier travail les pigments directement sur des affiches publicitaires.Consommation

QUÉBEC ATELIERS OUVERTS ‘97.

Îlot Fleurie – Symposium de sculpture « Émergence II ».

1998

Îlot Fleurie – Déménagement sous les bretelles de l’autoroute Dufferin-Montmorency.

2000

Décès de Louis Fortier.

Salut Louis! Impasse des 2 anges 2000

2004

La Ville de Québec installe une épigraphe en la mémoire de Louis Fortier pour l’Îlot Fleurie.

Épigraphe Louis Fortier 15 Septembre 2004 Line Beauchamp Éric Fortier Denis Thomassin Jean Paul LAllier

 

Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :